Analyser ses recrutements

Sommaire : 

Introduction

Les inconvénients d’un processus de recrutement défaillant

  1. Recruter le mauvais candidat
  2. Faire fuir vos candidats

Comment améliorer son processus de recrutement ?

  1. Définir les besoins en recrutement
  2. Définir le profil du candidat
  3. Rédiger une offre d’emploi
  4. Diffuser son offre d’emploi
  5. Phase de sourcing
  6. Réception et gestion des candidatures
  7. Entretien d’embauche
  8. Retour aux candidats
  9. Acceptation de l’offre et donner des nouvelles au candidat après l’avoir engagé
  10. Utilisation d’un logiciel de recrutement
  11. Confondre son site de recrutement et sa page carrière

Les avantages d’un processus de recrutement bien défini

  1. Limiter le turnover
  2. Fidéliser vos candidats
  3. Un recrutement efficace
  4. Un gain de temps
  5. Se consacrer à ses candidats
  6. Améliorer sa marque employeur

Résumons

Nous vous expliquons comment vous pouvez optimiser votre processus de recrutement et en quoi cela peut améliorer votre expérience candidat et par conséquent, votre marque employeur.

 

Illustration d'un processus de recrutement

 

Les inconvénients d’un processus de recrutement défaillant

 

1. Recruter le mauvais candidat

Définissez bien en amont le profil du candidat que vous souhaitez embaucher pour le poste à pourvoir et déterminez bien vos besoins en recrutement avant de rédiger votre offre d’emploi. Sans cette étape, vous risquez de recevoir énormément de candidatures, dont certaines qui ne correspondent pas du tout à la personne que vous recherchez. Vous risquez alors de passer à côté de bons candidats et donc d’engager la mauvaise personne. Avec une description de poste non qualitative, vous allez passer beaucoup de temps à trier les candidatures. Vous allez donc perdre du temps dans votre recrutement. 

 

2. Faire fuir vos candidats

Un processus de recrutement complexe et trop long peut engendrer une mauvaise expérience candidat. Le candidat risque alors d’abandonner et de postuler ailleurs. Selon une étude Michael Page, aujourd’hui, en général 2 candidats sur 3 trouvent les processus de recrutement trop longs. On peut penser que ce chiffre est encore trop élevé, aujourd’hui, puisqu’il existe des solutions permettant de gagner du temps dans les processus de recrutement, notamment avec les logiciels de recrutement.

Avec un processus de recrutement trop long, certains de vos candidats risquent d’abandonner au cours du processus de recrutement et de ne pas donner suite à leur candidature. En effet, selon l’étude Michael Page, 1 candidat sur 3 a déjà renoncé à un poste qui l’intéressait car le processus de recrutement était trop long.

Il est donc important d’y remédier et d’optimiser au maximum son processus de recrutement pour ne pas perdre de candidat en cours de route et surtout pour avoir la chance de recruter la bonne personne.

De plus, il faut éviter d’avoir un processus de recrutement avec trop d’étapes, trop d’entretiens ou trop d’interlocuteurs différents. En effet, cela peut décourager les candidats qui, aujourd’hui, aiment pouvoir postuler simplement et rapidement. Quelques fois, les candidats doivent se déplacer 2 à 3 fois, voire plus, pour des entretiens d’embauche avant d’être finalement engagé. D’après cette même étude, 1 candidat sur 2 ayant renoncé à un poste a passé 3 entretiens ou plus. Vous pouvez vous limiter à 2 entretiens. Un premier entretien qui vous permet d’avoir un premier contact avec le candidat. Un second entretien si vous souhaitez revoir le candidat parce que celui-ci vous a intéressé. Lors de ce deuxième entretien, vous pouvez poser des questions différentes que vous n’avez pas pu lui poser lors du premier entretien. C’est notamment lors de cette deuxième rencontre que vous pouvez mettre le candidat en situation ou lui faire faire un test de compétences, selon le poste qui est à pourvoir. Ce deuxième entretien va vous permettre de prendre votre décision finale.

 

Comment améliorer son processus de recrutement ?

Un processus de recrutement comprend plusieurs étapes, selon comment vous l’avez défini et le poste qui est à pourvoir dans votre entreprise. Si vous rencontrez une faille dans une des étapes du processus, cela risque d’avoir des conséquences négatives dans votre phase de recrutement. 

Il peut donc être nécessaire d’optimiser une ou plusieurs étapes de votre processus :

Tout d’abord, il est important d’inclure vos collaborateurs tout le long du processus de recrutement. Et ce, à partir de la phase de définition des besoins en recrutement et du profil recherché pour le poste. Le fait de mettre en place le recrutement collaboratif, dans votre entreprise, et donc d’intégrer différents acteurs dans votre processus de recrutement va vous permettre, à la fois l’engagement des collaborateurs mais également d’avoir différents avis. En recrutant de manière collaborative, vous avez plus de chance de recruter la bonne personne. 

 

1. Définir les besoins en recrutement

Il est important de bien définir vos besoins en recrutement avant de rédiger votre offre d’emploi. Vous pouvez définir avec votre équipe vos besoins pour un poste en particulier. Pour cela, réfléchissez au type de poste dont vous avez besoin, à l’intitulé du poste, ainsi que les missions que vous allez confier à votre nouvelle recrue.

 

2. Définir le profil du candidat

Bien définir le profil du candidat persona dont vous avez besoin est également un point important avant de rédiger une offre d’emploi. Pour cela, définissez avec votre équipe les compétences requises pour le poste à pourvoir ainsi que la personnalité du candidat. Il est essentiel de déterminer avec vos collaborateurs la personnalité du candidat que vous souhaitez embaucher, afin que celui-ci soit en adéquation avec votre équipe. Par exemple, si vous souhaitez embaucher un directeur, vous allez vérifier que celui-ci possède des compétences en management. Vous allez également vous intéresser à sa personnalité, à savoir si c’est une personne à l’écoute et compréhensive, par exemple.

 

3. Rédiger une offre d’emploi

Une fois les besoins en recrutement définis, vient le moment de rédiger votre offre d’emploi. Cette étape est cruciale car c’est ce qui va faire que les candidats auront envie de postuler chez vous. Il est donc important de soigner la rédaction de son offre d’emploi et de ne pas prendre cette étape à la légère. En effet, quand vous rédigez votre offre d’emploi, pensez que celle-ci doit attirer les candidats et doit leur donner envie de postuler chez vous. Votre offre d’emploi doit donc être qualitative, c’est-à-dire, attrayante, originale, transparente, pas trop longue, sous forme de tirets, etc.

 

4. Diffuser son offre d’emploi

Maintenant que vous avez rédigez votre offre d’emploi, vous pouvez la diffuser sur différents canaux de recrutement. Il est important de bien choisir les bons canaux pour diffuser vos offres. En effet, il faut privilégier les canaux de recrutement sur lesquels les candidats sont les plus présents, afin d’avoir plus de chance de recruter la bonne personne. Avec la digitalisation des ressources humaines, les canaux de recrutement se multiplient, notamment avec l’apparition des réseaux sociaux et des sites d’emploi. D’après un baromètre de l’Apec, les réseaux sociaux sont utilisés 4 fois plus en 2018, à 53%, qu’en 2008, à 12%. Ces derniers sont considérés, aujourd’hui, comme le deuxième canal de sourcing le plus pertinent par les recruteurs, selon ce même baromètre. Cependant, vous pouvez aussi rester traditionnel en diffusant votre offre d’emploi dans la presse, par exemple. En diffusant sur plusieurs canaux, vous optimisez ainsi vos chances de toucher un maximum de candidats.

 

5. Phase de sourcing

C’est une des étapes les plus longues du processus de recrutement. Il est possible de gagner du temps dans votre phase de sourcing, notamment grâce à l’intelligence artificielle, avec le principe de matching du candidat avec un poste. Selon le baromètre de l’Apec, datant de 2019, l’enjeu majeur pour les trois années à venir concernant le recrutement, qui vient en troisième position, avec 24%, est le développement de l’intelligence artificielle dans la recherche de candidats. Je vous conseille de lire notre article sur la data pour mieux comprendre. 

 

6. Réception et gestion des candidatures

La gestion des candidatures est devenue une des étapes chronophages pour les recruteurs. En effet, bien souvent, les recruteurs reçoivent énormément de candidatures, ce qui peut leur prendre beaucoup de temps. Cependant, il est possible de gagner du temps avec un logiciel de recrutement, tel que We Recruit, qui va centraliser vos candidatures. Ainsi, vous pourrez facilement refuser un candidat ou le placer dans une autre étape du processus. Grâce au logiciel de recrutement, vous et vos collaborateurs savez, à tout moment, où vous en êtes dans votre processus de recrutement. Par exemple, lorsque vous recevez une candidature, vous pouvez placer le/la candidat(e) dans l’étape “À appeler”. Ainsi, vous et vos collaborateurs savez où en est ce/cette candidat(e) dans le processus de recrutement.  

 

7. Entretien d’embauche

Optimisez vos entretiens d’embauche en vous préparant bien avant avec des questions et pourquoi pas une grille d’entretien d’embauche. Il est préférable de poser les mêmes questions aux candidats que vous recevez en entretien, afin de pouvoir les comparer plus facilement sur certains points. Cela permet également d’avoir toujours la même base pour les entretiens, ce qui est plus facile quand vous êtes plusieurs à faire passer des entretiens. Vous pouvez également privilégier les entretiens vidéo aujourd’hui car cela fait gagner du temps, à la fois au recruteur et au candidat. Cela peut se faire sous forme d’entretien vidéo en direct ou différé. Le fait de faire des entretiens vidéo va engendrer moins de déplacements pour le candidat. Cela va avoir un impact positif sur l’expérience candidat. 63% des candidats apprécieraient de pouvoir faire des entretiens d’embauche à distance, selon l’étude Michael Page. Aujourd’hui, il existe différents outils pour faire des entretiens vidéo tels que Skype ou Visiotalent.

 

8. Retour aux candidats

Faire un retour aux candidats après les avoir reçu en entretien, que ce soit positif ou négatif, est essentiel. En effet, 52% des candidats considèrent ne pas recevoir un retour assez important après avoir passé un entretien d’embauche, selon l’étude Michael Page. Il ne faut jamais laisser les candidats sans nouvelles de votre part. Informez-les de votre processus de recrutement et de la décision qui a été prise, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Si jamais vous refusez un candidat mais que sa candidature vous intéresse malgré tout, vous pouvez lui demander si vous pouvez conserver son CV dans votre CV thèque. Dès que vous aurez un nouveau besoin en recrutement, vous pourrez contacter ce candidat, si son CV correspond au poste à pourvoir.

 

9. Acceptation de l’offre et donner des nouvelles au candidat après l’avoir engagé

Le processus de recrutement s’arrête lorsque vous engagez un candidat. Cependant, il ne faut pas oublier de donner des nouvelles à votre candidat, même après l’avoir engagé. Un candidat sans nouvelles va avoir une mauvaise image de l’entreprise avant de commencer à travailler et peut décider de partir. 

 

10. Utilisation d’un logiciel de recrutement

Vous pouvez également utiliser un logiciel de recrutement pour optimiser votre processus de recrutement. Celui-ci doit pouvoir :

  1. Vous faire gagner du temps dans votre processus de recrutement. 
  2. S’adapter à vos différents processus de recrutement. 
  3. Vous permettre de personnaliser vos processus de recrutement. En effet, il est indispensable d’adapter son processus de recrutement en fonction du type de poste à pourvoir. 
  4. Vous permettre de multidiffuser vos offres d’emploi.  
  5. Vous permettre d’avoir un site carrière performant. Ce site carrière vous permet alors de faire une présentation de votre entreprise et de mettre en avant une vidéo qui présente l’équipe. Ceci va permettre d’attirer les candidats.

 

11. Confondre son site de recrutement et sa page carrière

Il est essentiel, aujourd’hui, pour tout recruteur d’avoir une page carrière ou un site carrière. En effet, votre page/site carrière est la vitrine de votre marque employeur. C’est sur cette page que vous allez pouvoir véhiculer les valeurs de votre entreprise, faire une présentation de votre entreprise et de votre équipe. C’est cette page carrière ou ce site carrière qui doit donner envie aux candidats de venir postuler chez vous. Cependant, il est préférable que votre page carrière ou votre site carrière soit rattaché à votre site de recrutement pour une question d’ergonomie, mais également pour éviter de perdre un candidat. En effet, imaginons qu’un candidat veuille postuler à une de vos offres. En postulant, il arrive sur un site avec de nombreuses offres d’emploi venant de d’autres entreprises. Celui-ci sera alors susceptible de regarder les autres offres d’emploi et ne postulera peut-être pas à la vôtre.

Par exemple, lorsqu’on postule à une offre d’emploi sur le site Lucca, on est redirigé vers Welcome To The Jungle.

En optimisant toutes ces étapes, vous réduisez considérablement vos délais de processus de recrutement. En effet, aujourd’hui, il s’agit d’être réactif car la tendance s’inverse et les candidats sont convoités par plusieurs entreprises. Cela va avoir un impact positif sur votre expérience candidat et donc sur votre marque employeur.

 

Les avantages d’un processus de recrutement bien défini

 

1. Limiter le turnover

Un taux de turnover trop élevé peut signifier qu’il est peut-être temps de modifier votre processus de recrutement. Organisez des entrevues de départ afin d’échanger avec vos salariés sur les raisons de leur départ de l’entreprise. En fonction de ce que disent les salariés, vous pouvez apporter des changements dans votre processus de recrutement. 

 

2. Fidéliser vos candidats

Évitez d’avoir un processus de recrutement trop long, avec trop d’étapes pour ne pas faire fuir vos candidats au risque de les voir postuler chez vos concurrents. Aujourd’hui, la tendance entreprise-candidat s’inverse et les candidats qualifiés sont convoités par plusieurs entreprises et ont donc le choix de poursuivre ou non avec votre entreprise. Il faut définir avec soin votre processus de recrutement pour ne pas impacter l’expérience de vos candidats. Aujourd’hui, l’expérience candidat devient une priorité pour les recruteurs.

 

3. Un recrutement efficace

Un processus de recrutement bien défini en amont donne plus de chance de recruter la bonne personne. En effet, si les besoins en recrutement et le profil du candidat ont bien été définis au préalable, cela vous permet de partir sur de bons critères pour recruter. Un candidat persona bien défini permet de diminuer le temps de phase de sourcing. Cela vous permettra, par la suite, de rédiger une meilleure offre d’emploi que si vous ne définissez pas vos besoins en amont et donc de cibler directement les bonnes personnes. Avec une bonne description du poste, vous avez plus de chance pour que ce soit uniquement des candidats correspondant au poste à pourvoir qui postulent.

 

4. Un gain de temps

Bien définir vos étapes du processus de recrutement avec vos collaborateurs va vous permettre de gagner du temps dans votre recrutement. L’utilisation d’un logiciel de recrutement, tel que We Recruit, vous permet également de gagner du temps, ainsi que de recruter de manière collaborative.

 

5. Se consacrer à ses candidats

En gagnant du temps dans votre processus de recrutement, vous vous dégagez du temps qui peut être consacré à vos candidats. En effet, en réduisant le temps de certaines de vos étapes de recrutement, comme la phase de sourcing par exemple, vous aurez plus de temps pour rencontrer vos candidats en entretien d’embauche. Ceci est appréciable du point de vue des candidats.

 

6. Améliorer sa marque employeur

En améliorant votre processus de recrutement, vous améliorez l’expérience des candidats et donc par conséquent, votre marque employeur. Les candidats vont alors véhiculer une bonne image de votre entreprise et pourront vous recommander auprès d’autres personnes en recherche d’emploi. En effet, selon un article de Parlons RH, 61% des candidats, ayant vécu une bonne expérience candidat, seraient prêts à encourager un collègue à postuler dans l’entreprise en question.  

 

Résumons :

  • Évitez d’avoir un processus de recrutement trop long au risque de faire fuir vos candidats.
  • Définissez bien vos besoins en recrutement ainsi que le profil du candidat que vous souhaitez embaucher, avant de rédiger votre offre d’emploi. 
  • Diffusez vos offres d’emploi sur plusieurs canaux de recrutement, afin d’être visible par le plus de candidats possible. 
  • Préparez-vous bien avant chaque entretien d’embauche.
  • Faites un retour à vos candidats, suite à un entretien d’embauche, qu’il soit positif ou négatif.
  • Un processus de recrutement bien défini vous permet de gagner du temps, de fidéliser vos candidats, de recruter efficacement et à terme, d’améliorer votre marque employeur. 

 

Découvrez les 10 étapes à ne pas oublier lors de vos processus de recrutement

Lire l’article

Partager avec

Demandez votre démonstration

Découvrez comment We Recruit peut vous aider à recruter plus simplement

Obtenir une démonstration

Articles similaires