Gérer ses candidatures

Si le risque d’effectuer un mauvais recrutement sera toujours présent, il est possible de fortement diminuer ce facteur et de sécuriser son recrutement. Les causes d’un mauvais recrutement sont multiples : mauvais profil, problème de savoir-être ou bien manque de compétence. Afin d’éviter les erreurs de casting, il existe plusieurs leviers à la disposition des entreprises. Les voici !

 

3 astuces pour sécuriser ses recrutements

 

1. Effectuer une prise de référence

La prise de référence est une pratique qui n’est pas systématique en France. Effectivement, seulement 35 % des recruteurs y ont recours à chacun de leur recrutement (selon une enquête RégionsJob). Si elle demeure une pratique assez marginale dans les PME, la prise de références constitue un moyen sûr de sécuriser son recrutement. La prise de référence permet, en premier lieu, de contrôler la véracité des informations transmises par le candidat. Pratique, lorsque les études menées sur le sujet constatent au minimum qu’un CV sur quatre ne correspond pas à la réalité.

De plus, la prise de références permet de vérifier les compétences d’un candidat auprès de ses anciens employeurs. Mais avant toute chose, la prise de référence permet d’en apprendre plus sur le savoir-être du candidat. En posant les bonnes questions, vous serez en mesure de connaître les réactions du candidat face à un problème, sa façon de se comporter en équipe, etc. L’idéal étant d’avoir un ancien supérieur direct du candidat pour lui poser des questions assez précises. Si vous souhaitez mettre en place une prise de référence efficace, cet article va vous intéresser.

 

2. Enrôler un stagiaire ou un alternant

Je ne vous apprends rien en vous disant qu’en chaque stagiaire réside un potentiel salarié. Cependant, peu d’entreprises prennent le temps d’évaluer les stagiaires qu’elles ont à leur disposition. Spécialement pour les stages durant plus de 2 mois, vous pouvez prendre le temps d’évaluer un stagiaire et son potentiel si vous lui donnez un projet de stage construit et responsabilisant.

De cette façon, vous aurez un regard aiguisé sur les compétences ainsi que le savoir-être du stagiaire dans l’entreprise. Vous aurez donc bien plus de clés en main pour savoir si son profil correspond à votre entreprise. Et si vous n’avez pas de poste à pourvoir immédiatement, conservez bien au chaud le CV de votre ancien stagiaire dans votre vivier de candidats.

 

3. Recruter en équipe pour sécuriser son recrutement

Le recrutement en équipe est un moyen simple pour sécuriser son recrutement. En recoupant l’avis des différents services de l’entreprise, il y a beaucoup moins de chances de se tromper de profil. Que ce soit un responsable RH, un manager ou un opérationnel, chaque point de vue va venir renforcer l’avis global autour d’une candidature.

Dans les faits, cela peu passer par différents moyens. Par exemple, on peut faire passer deux entretiens au candidat. L’un avec un manager pour valider le savoir-faire et l’autre avec le chef d’entreprise afin de valider le savoir-être de la personne. N’hésitez pas à consulter cet article consacré au recrutement collaboratif si vous souhaitez en apprendre plus sur ce sujet.

 

En conclusion

  • Différents leviers permettent de sécuriser son recrutement.
  • La prise de références permet de contrôler le ressenti d’un recruteur
  • Recruter un ancien stagiaire s’avère plus fiable que de relancer une campagne de recrutement
  • Le recrutement collaboratif permet d’enrichir les points de vue sur un candidat

Vous souhaitez favoriser le recrutement en équipe dans votre entreprise de manière simple et efficace ? Découvrez en quoi un outil de recrutement peut vous aider.

 

Comment recruter en équipe grâce à un logiciel de recrutement ?

Lire l’article

Partager avec

Demandez votre démonstration

Découvrez comment We Recruit peut vous aider à recruter plus simplement

Obtenir une démonstration

Articles similaires