Les recruteurs passent de plus en plus de temps sur les tâches sans valeur ajoutée. Quel temps leur restent-ils pour s’occuper des candidats ?

Les recruteurs sont-ils devenus des assistants administratifs ?

La fonction d’un recruteur, c’est de recruter. Si l’adage semblait évident par le passé, il est aujourd’hui plus contrasté. Face aux évolutions, le chargé de recrutement doit posséder plusieurs cordes à son arc : marketing, porte-parole des valeurs de l’entreprise… Entre la polyvalence et la multiplication des tâches sans valeur ajoutée, il devient difficile de se concentrer uniquement sur les candidats. Au risque de les occulter ?

 

Le métier de recruteur en pleine mutation

 

1. Trop de candidatures, ou pas assez !

Postuler à une offre d’emploi via internet n’a jamais été aussi facile pour les candidats. En conséquence, sur des postes à haut volume, les candidatures affluent avec un volume parfois affolant. Un premier problème se pose pour les recruteurs : extraire les candidatures qualifiées. Inversement, pour un poste spécifique ou pénurique il devient difficile de recruter, on ne récolte pas beaucoup de CV. L’une des solutions ? Dupliquer son offre d’emploi sur plusieurs canaux, mais cela demande beaucoup plus de temps si on le fait à la main.

 

 2. Moins de temps à accorder à chaque candidat

Avec une augmentation générale du nombre de candidatures à traiter, le temps accordé à chacune des candidatures est forcément réduit. Un processus de recrutement trop long, c’est le risque de perdre des candidatures qualifiées.

 

 

De nombreuses tâches sans valeur ajoutée

 

1. Rédiger les offres d’emploi

Bien rédiger une annonce d’emploi est primordial. Il faut prendre en compte les attentes des candidats et leur langage. Mais lorsque l’on souhaite étendre sa visibilité en la diffusant sur plusieurs sites d’emploi, c’est une autre histoire. Bon nombre de recruteurs, faute de moyens, retranscrivent manuellement les offres sur les différents sites, sur la page carrière de l’entreprise… Ce qui devient rapidement chronophage et rébarbatif.

 

Optimisez la visibilité de vos offres d’emploi sur internet

Voir les 5 astuces >

 

2. Organiser les candidatures

Que ce soit les candidatures aux offres en cours, les candidatures données de main en main et les candidatures spontanées envoyées sur le site de l’entreprise… Il est essentiel de les trier afin de s’y retrouver et de ne pas en oublier. Mais paradoxalement, ce temps passé mériterait d’être optimisé. Voici le type de dilemme auquel doit faire face un recruteur au quotidien, sous peine passer plus de temps sur l’administratif que sur le cœur de leur métier.

 

3. Répondre à tous les candidats

Fournir une réponse à chaque candidat est un engagement respectueux lors d’un recrutement. C’est ce que chaque candidat attend d’une entreprise. Pour preuve, nous demandons toujours aux candidats ce qu’ils n’apprécient pas dans un processus de recrutement. Leur réponse ? Une absence de réponse de l’entreprise, qu’elle soit positive ou négative.

Or, avec 50 candidatures reçues en deux jours, il est techniquement impossible de rédiger un avis de réception individuel manuellement. Et sans réponse, les candidats en recherche active n’hésitent pas à relancer les entreprises par téléphone. Encore une problématique liée au temps passé, vous l’aurez compris.

 

4. Planifier les recrutements

La planification des étapes du recrutement doit être claire et organisée. Mais une difficulté supplémentaire s’ajoute dès lors que le processus fait intervenir les différents services de l’entreprise. Dans ce cas, le temps passé à simplement gérer les dispositions de chacun peut vite devenir un enfer. D’où l’importance d’un système de communication fluide en interne.

 

 

 Quel rôle pour les recruteurs aujourd’hui ?

 

1. Les recruteurs, garants du processus de recrutement

Malgré les évolutions du métier, la structure d’un recrutement reste fondamentalement la même. Les recruteurs veillent au bon déroulement du processus et peuvent s’appuyer sur leurs compétences, bien utiles à l’entreprise.

 

2. Des portes-paroles de la marque employeur

Un recruteur est le premier contact d’un candidat avec votre entreprise. Dans un environnement où les meilleurs talents sont convoités, il faut pouvoir les séduire. En cela, les recruteurs sont un levier fondamental afin de véhiculer les valeurs de l’entreprise.

 

Pour conclure

Le secteur du recrutement est l’un des plus impacté par l’évolution digitale. Il faut s’adapter au bouleversement des habitudes de recrutement et à une meilleure gestion de l’image de l’entreprise afin d’attirer les meilleurs candidats.

Paradoxalement, les recruteurs doivent faire face à plus de tâches sans valeur ajoutée au moment où leur métier demande plus d’attention que jamais aux candidats.

 

Pourquoi est-il essentiel de se concentrer sur les candidats ?

Lire l’article

Partager avec

Demandez votre démonstration

Découvrez comment We Recruit peut vous aider à recruter plus simplement

Obtenir une démonstration

Articles similaires