Gérer ses candidatures

Recruter est un métier à part entière. Mais pour de nombreuses PME, se doter d’un pôle RH est impossible. Nos conseils pour un recrutement plus efficace et structuré à ces entreprises.

 

Recruter même quand on a pas de service RH

Recruter est un besoin vital pour les entreprises. Des cabinets de recrutement aux CVthèques, les moyens sont multiples… Pour les grands groupes. Pour les autres, c’est-à-dire 99% des entreprises françaises, il est plus difficile de s’offrir ces soutiens. De ce fait, leur processus de recrutement est plus complexe à gérer.

 

Solutions trop onéreuses pour externaliser

Bien souvent, les PME/TPE n’ont pas les moyens de recruter un spécialiste en ressources humaines. Et outre l’aspect financier, l’activité de l’entreprise ne justifie pas forcément la création d’un pôle RH. Ouvrir une branche recrutement pour 3 postes en 5 ans ? Difficilement concevable…

Alors oui, la solution la plus naturelle est de passer par un prestataire à chaque besoin. Or les cabinets de recrutement représentent un coût important pour les PME. Ce coût monte jusqu’à plus de 30% de la rémunération brut annuelle de la future recrue, comme l’illustre cet article de l’Express.

Autres freins : les modalités de paiement et la concurrence accrue des cabinets de recrutement. Autant de motifs qui poussent les PME à se tourner vers d’autres solutions. Une étude relayée par Parlons RH confirme cette tendance : 6 entreprises sur 10 n’ont jamais eu recours à un cabinet de recrutement.

 

Des PME en manque de notoriété pour attirer les candidats

Ayant compris les enjeux de la love marque, les grands groupes déploient des stratégies ambitieuses autour de leur image. D’où la difficulté pour les PME d’avoir une visibilité suffisante pour attirer de nombreux candidats. Faute de moyens et de temps, il est difficile de soutenir la comparaison en terme d’attractivité face aux géants du secteur. Cela pose d’autant plus problème lorsque l’entreprise recherche des profils rares et techniques.

Heureusement, il existe tout de même des solutions pour les PME afin de professionnaliser leur recrutement et d’obtenir des résultats positifs.

 

Recruter en équipe pour limiter les risques

Sans responsable RH, le recrutement collaboratif est d’autant plus essentiel. Les effectifs étant moins denses, il est déterminant que chaque recrue se fondent au sein de l’équipe existante. Un mauvais profil nuira à l’entreprise, mais aussi aux collaborateurs déjà en place.

Appuyez-vous sur les points forts de chacun pour constituer votre propre pôle de recrutement. Qui rencontre les candidats, qui se charge de la rédaction des offres d’emploi ? N’hésitez pas à créer une feuille de route pour définir les objectifs à atteindre et la ligne conductrice à suivre.

 

Optimiser le temps passé à recruter

La durée d’un processus de recrutement varie et peut devenir chronophage. C’est pourquoi il est primordial d’avoir une bonne organisation. D’autant plus lorsque les salariés doivent s’acquitter du recrutement en parallèle de leur travail quotidien.

Pour cela, différents outils sont disponibles, comme les logiciels de recrutement et de gestion des candidatures. Calendrier, sélection des candidats en entretiens… Un processus de recrutement doit rester fluide et réactif. Si les délais sont trop longs, vous prenez le risque de perdre des candidats en cours de route.

 

Valoriser sa marque employeur

Bien que vous n’ayez pas d’énormes ressources à allouer pour développer votre marque employeur, votre entreprise présente certainement de nombreux atouts. Cherchez à identifier ce qui constitue votre entreprise : ses valeurs, ses missions, ses avantages… L’objectif ? Définir au mieux votre entreprise pour attirer les candidats qui sauront se projeter à travers votre discours.

Cela doit apparaître dés la rédaction de l’offre d’emploi. Attention tout de même, jouez la transparence : un discours à l’inverse de la réalité se saura tôt ou tard et sera contre-productif.

Soyez également inventif pour faire vivre une expérience réussie à vos candidats. Par exemple, pourquoi ne pas convoquer en second entretien les candidats dans un café ? Hors du cadre formel, vous pourrez plus facilement déterminer si le « feeling » existe entre la personne et votre entreprise. C’est également l’occasion de faire vivre au candidat un moment agréable et une bonne expérience. En résumé, vous êtes doublement gagnant.

 

En résumé

    • Analyser vos forces et vos faiblesses en amont du processus de recrutement.
    • Définissez l’organisation du processus : qui fait quoi ?
    • Travailler sur le « pourquoi » de votre entreprise. Quelles sont ses convictions, sa raison d’être ?
    • Essayez d’adopter un recrutement à votre image pour faire vivre une expérience positive au candidat
    • Prenez la décision finale ensemble : plusieurs avis valent mieux qu’un
    • Equipez vous d’un outil pour structurer votre recrutement comme We Recruit

     

    Commencez à recruter grâce à un logiciel de recrutement en ligne

    Débuter le recrutement

Partager avec

Demandez votre démonstration

Découvrez comment We Recruit peut vous aider à recruter plus simplement

Obtenir une démonstration

Articles similaires