Limitez vos erreurs de recrutement : Impliquez vos managers !

Le 30 avril dernier, nous avons co-animé, avec Happy To Meet You, un webinar sur l’implication des managers dans le recrutement. Vous n’avez pas pu assister au webinar ? Vous pouvez désormais le voir en replay

La collaboration entre un recruteur et un manager est souvent bénéfique, et parfois obligatoire, en fonction de la structure de l’entreprise. 

Webinar Recrutement Collaboratif Manager Et Recruteur

Les avantages du binôme recruteur/manager

Bien orchestrée, cette collaboration peut avoir de nombreux avantages.

Projeter le candidat dans l’entreprise

La collaboration entre le recruteur et le manager peut montrer au candidat l’existence d’une cohésion d’équipe, au sein de l’entreprise, ce qui va le rassurer. Il va ainsi avoir un bon ressenti dès l’entretien d’embauche.  

En général, un manager vient en appui au recruteur, lors des entretiens d’embauche, car il a une meilleure connaissance des savoir-faire nécessaires pour le poste à pourvoir : compétences, niveau de formation, expérience préalable… Le recruteur ne peut avoir une connaissance aussi précise sur tous les métiers qui composent l’entreprise.

Le candidat va ainsi se projeter plus facilement dans l’entreprise. En effet, le manager en face de lui peut potentiellement être son futur supérieur. Le candidat va alors se rendre compte de sa compatibilité ou non avec ce dernier. Il va pouvoir lui poser des questions précises et techniques sur le poste à pourvoir, sur l’équipe, sur les différents outils utilisés, sur l’organisation d’une journée type, etc. À la fin de l’entretien, il aura une vision plus précise et disposera de toutes les réponses à ses interrogations. Ce qui va, une fois de plus, le rassurer. 

Éviter les erreurs de recrutement

Une mauvaise décision de recrutement peut nuire à l’organisation interne de l’entreprise. 

Selon une étude du cabinet Robert Half, les conséquences d’une mauvaise décision de recrutement peuvent amener à : 

  • Une baisse de productivité à 52 %.
  • Une démoralisation des équipes à 27 %.
  • Des coûts financiers à 19 %.

Un recruteur et un manager sont souvent complémentaires, lors d’une campagne de recrutement. En effet, le manager connaît le métier et donc, le savoir-faire et le savoir-être nécessaires pour le poste à pourvoir. Ce dernier connaît également son équipe et va jauger si le candidat pourra s’intégrer facilement au sein de l’équipe. De son côté, le recruteur va avoir une perception plus globale de l’entreprise et va s’assurer que le candidat partage les valeurs et la culture d’entreprise.

De plus, le fait que le recruteur et le manager rencontrent le candidat va permettre des échanges entre les deux parties et une décision finale commune. Ainsi, en embauchant un candidat qui plait au recruteur et au manager, on a plus de chance d’éviter une erreur de recrutement. 

Accélérer le processus de décision

Il est important de prendre en compte la durée de ses processus de candidatures. Certains candidats n’hésitent pas à abandonner un processus de recrutement, parce que celui-ci est trop long, surtout s’ils ont d’autres opportunités en parallèle. En intégrant le manager dans le processus de recrutement, cela évite au recruteur de multiplier les entretiens avec les candidats et les échanges avec le manager. La collaboration recruteur/manager permet également de déceler plus rapidement les bons profils. 

Les défis du recrutement collaboratif

Quel que soit le projet, plus il y a de parties prenantes, plus il y a un risque de frictions et de réunionite. Il en est de même pour un recrutement collaboratif. La collaboration entre le recruteur et le manager amène de nombreuses synergies, à la condition que le processus de recrutement soit bien cadré.

Anticiper les tensions entre le manager et le recruteur

La coopération entre le recruteur et le manager doit reposer sur des échanges et de la confiance, afin de comprendre les besoins et les attentes de l’autre pour le recrutement. Cela va permettre d’avoir un recrutement collaboratif organisé pour aboutir, à terme, à une décision de recrutement commune. La structuration du processus doit être déterminée avant le premier recrutement collaboratif, afin d’être prêt pour le premier entretien d’embauche, face au candidat.

Cependant, dans certains cas, il est nécessaire que le recruteur motive le manager, afin que ce dernier participe activement et avec engouement au processus de recrutement. Pour cela, le recruteur peut impliquer le manager de différentes façons. Tout d’abord, il est important d’indiquer que le manager doit participer à des processus de recrutement, avec des objectifs à remplir, dans sa fiche de poste. Ainsi, celui-ci pourra se préparer à effectuer quelques missions en rapport avec le recrutement, dans l’entreprise dans laquelle il va potentiellement postuler. 

Toutefois, le recruteur peut également motiver le manager par d’autres moyens plus ludiques. Le recruteur peut, tout d’abord, montrer au manager l’importance de son métier et de son travail au sein de l’entreprise. Par exemple, cela peut se faire sous forme de vidéo, représentant le manager et son équipe, dans le but d’attirer des candidats. La gamification est également un moyen qui peut permettre au recruteur de motiver un manager, à participer au recrutement. Elle peut prendre différentes formes, comme un classement entre les différents managers, à l’échelle de l’entreprise. Grâce à ces différentes actions, le recruteur peut faire en sorte que le manager soit plus enclin à participer au processus de recrutement. 

Structurer le recrutement collaboratif

Pour qu’un recrutement collaboratif fonctionne, il faut que celui-ci soit bien orchestré. Pour cela, il faut faire intervenir les parties prenantes, au bon moment, et centraliser les échanges et la collecte d’informations. Ainsi, avec une bonne organisation, cela permet d’éviter au recruteur de perdre trop de temps dans son processus de candidature et donc, de perdre de bons profils. En effet, si un candidat est contacté par plusieurs interlocuteurs, qui lui donnent des informations différentes à chaque fois, cela pourrait le freiner. Il pourrait alors décider d’abandonner le processus de recrutement. 

Former le manager à la culture RH

Avant d’entamer le premier recrutement collaboratif, le recruteur doit procéder à une montée en compétences du manager, sur des questions RH. Pour cela, le recruteur peut : 

  • Inscrire le manager à une formation sur le recrutement.
  • Inviter le manager, en tant qu’observateur, à un entretien d’embauche, où il n’est pas partie prenante. 
  • Préparer des documents sur des savoirs RH au manager, sur lesquels ce dernier pourra s’appuyer, en cas de doute sur certains aspects. 
  • Envoyer des newsletters RH régulières au manager, avec des focus sur le management et le recrutement.
  • Entraîner le manager en faisant une simulation d’entretien.

Téléchargez la checklist sur les questions interdites en entretien d’embauche

Checklist Questions Interdites Entretien Embauche

Conserver les prérogatives du recruteur

Il est important qu’un recruteur soit toujours impliqué, dans un processus de recrutement. Il va avoir un jugement objectif, durant tout le processus de candidature et ce, jusqu’à la prise de décision finale. La prise de décision du manager peut, quant à elle, être influencée par ce qu’on appelle les “biais de recrutement”. Cela veut dire que le manager peut baser sa sélection sur certains critères trop subjectifs. Par exemple, il peut refuser un candidat car son profil lui rappelle de mauvaises expériences, rechercher le candidat parfait, précipiter la prise de décision pour éviter de perdre trop de temps, ou au contraire, prendre son temps par peur de faire une erreur de recrutement, etc.

Le recrutement collaboratif, en pratique

Découvrez notre livre blanc, qui se présente sous forme de guide pratique, sur la collaboration entre le manager et le recruteur. Celui-ci revient sur les méthodes pour intégrer, de manière efficace, un manager au processus de recrutement, et ainsi mettre en place le recrutement collaboratif. L’intervention du manager, dans le processus de recrutement, passe par différentes étapes : 

  • Définir les besoins en recrutement.
  • Attirer les candidats.
  • Évaluer les candidats.
  • Intégrer les nouvelles recrues.
  • Analyser le processus de recrutement.

Ce livre blanc contient également des fiches pratiques à compléter.

Téléchargez notre livre blanc

Télécharger le guide
Guide Rh Manager

Sur le même sujet
Modeles Emails Embauche Une
26 April 2018 9 modèles d’e-mails de recrutement – Embaucher un candidat
Votre phase de recrutement est presque terminée. Après avoir épluché les CV des candidats, refusé certains et rencontré d’autres en entretien, vous avez trouvé le candidat et vous voulez l’embaucher. Il faut maintenant prévenir le candidat de son embauche. Par e-mail, par téléphone, les moyens sont nombreux. Vos collaborateurs doivent aussi être prévenu pour préparer […]
9 modèles d’e-mails de recrutement – Embaucher un candidat
Modeles Emails Refus Candidatures Une
19 April 2018 17 modèles d’e-mails de recrutement – Refuser un candidat
Refuser chaque candidat qui ne correspond pas au profil recherché est une action chronophage. Surtout lorsqu’on souhaite donner la raison du refus à chaque candidat. Pourtant, il est essentiel, pour soigner sa marque employeur, de répondre à chaque candidature. Pour ce faire, les recruteurs peuvent préparer des e-mails de recrutement modèles et s’en servir dès […]
17 modèles d’e-mails de recrutement – Refuser un candidat